element_symbio

Constructeurs

element_symbio

Symbio répond aux besoins des constructeurs qui souhaitent équiper rapidement leurs véhicules électriques avec des solutions hydrogène.

les enjeux


Face à des règlementations de plus en plus strictes en termes de nuisances (pollution, bruit etc.) et à des limitations croissantes d’accès aux centres-villes, de nombreux professionnels ont besoin de véhicules qui sont à la fois :
– Zéro émission – pour respecter dès aujourd’hui les règlementations futures
– Non contraignants en termes d’utilisation (autonomie suffisante, « plein » réalisé en quelques minutes).
Pour les constructeurs, il s’agit alors de concevoir rapidement une offre adaptée, dans une logique de coûts maîtrisés.

Au-delà d’un produit – les différentes versions de la pile – Symbio propose aux constructeurs une offre de services d’ingénierie qui leur permet d’optimiser et d’accélérer leur pénétration du marché de l’électromobilité.

 

Cette approche est adaptée à un large panel de véhicules (véhicules utilitaires légers, poids-lourds, bus, autocars, taxis, navettes, véhicules passagers, trains, bateaux, engins de construction, de travaux publics ou miniers, engins de manutention ou de levage…)

les réponses
de symbio


Symbio s’appuie sur 4 leviers complémentaires :

LEVIER 1 : une amélioration de l’offre produits

Les solutions hydrogène développées par Symbio donnent aux véhicules électriques des avantages
compétitifs majeurs :

– Une autonomie au moins doublée par rapport à celle des véhicules à batterie seule équivalent et identique en toutes saisons. Avec les solutions Symbio, la chaleur produite par la pile à hydrogène est en effet utilisée pour chauffer l’habitacle – l’énergie électrique disponible via la batterie n’est donc pas réduite par le chauffage/la climatisation et l’autonomie est préservée.

– Une recharge rapide en hydrogène – de 3 à 5 minutes à la station pour des véhicules utilitaires légers et 10 à 15 minutes pour des camions et bus.

– Un accès à une large gamme d’auxiliaires et d’équipements (caisse isotherme avec groupe froid, etc.) sans impact sur l’autonomie – grâce à la quantité d’énergie embarquée dans la pile.

– Une connexion à un ensemble de services digitaux rapidement déployables et valorisables : le portail web mysymbiofleet.com et l’application MySymbioFleet permettent aux clients gestionnaires de flottes d’accéder en temps quasi réel aux données produites par chaque véhicule (autonomie disponible à bord, niveau de jauge batterie et hydrogène, kilomètres parcourus chaque jour, passages en stations de recharge hydrogène et temps
de recharge sur le réseau électriques (pour les véhicules plug-in). Ils peuvent ainsi optimiser leur gestion.

LEVIER 2 : un coût de mise en œuvre moins élevé

Les plateformes technologiques de Symbio se déclinent sur diverses applications : le choix de la puissance (de 5kW à 400 kW), du mode d’hybridation et de la quantité d’hydrogène à embarquer est fait en fonction de chaque produit – selon les spécificités du marché, les usages et bénéfices attendus et l’architecture intrinsèque du produit.

Différents modes d’hybridation sont ainsi proposés :

Véhicule électrique à batterie avec un prolongateur d’autonomie

La pile à hydrogène fournit une quantité d’énergie suffisante pour obtenir une autonomie satisfaisante, la puissance de la pile étant dimensionnée en fonction du cycle d’usage.

Véhicule hydrogène Full Power

La pile à hydrogène fournit la totalité de la puissance et de l’énergie nécessaire au véhicule.

Véhicule hydrogène Plug-in

La pile à hydrogène fournit la puissance moyenne nécessaire au véhicule électrique durant un cycle d’usage, la quantité d’énergie pouvant être variable selon les cas.

Exemples :


Kangoo ZE H2 est un véhicule à batterie équipé d’un prolongateur d’autonomie hydrogène Symbio d’une puissance de 5kW. En usage urbain et péri-urbain, la solution est économiquement viable pour le client - les avantages opérationnels du produit ne grèvent pas son coût d’exploitation. Le surcoût du kit est lui rapidement amorti par les gains opérationnels en autonomie et flexibilité d’usage. Pour le constructeur, l’ajout d’un prolongateur d’autonomie permet de séduire de nouveaux clients - ceux qui ne peuvent se contenter des capacités d’un véhicule à batterie.

Maxity Fuel Cell est un véhicule à batterie équipé d’un prolongateur d’autonomie hydrogène Symbio. Développé pour Renault Trucks et exploité notamment par La Poste (en zone extra-urbaine vallonnée et en zone urbaine dense), ce camion de livraison embarque une pile de 20 kW. Ceci lui permet de doubler son autonomie tout en affichant un prix au kilomètre intéressant.

La Green GT H2 est un prototype de véhicule de course pour le Mans de 300kW Full Power qui n’a pas de batterie. Toute l’énergie provient de l’hydrogène. À noter par ailleurs que Symbio dispose d’un savoir-faire dans le montage de dossiers de financement de projets de R&D, au niveau français ou européen.

LEVIER 3 : une réduction des délais de mise sur le marché

La méthodologie H2 Ready de Symbio permet d’intégrer ses plateformes de façon rapide et efficace dans les véhicules. Selon le principe du « Design to Manufacture », H2 Ready consiste à :

– Valider un prototype fonctionnel du véhicule électrique hydrogène cible avec les équipes du constructeur.

– Accompagner ce dernier dans l’industrialisation clé en main de la transformation du véhicule – le constructeur peut agir soit en tant que maitre d’ouvrage de cette transformation, soit la déléguer à Symbio.

– Sécuriser la production grâce à une base fournisseurs, des méthodes et gammes de montage et de tests, ainsi qu’à un schéma industriel et logistique efficace.

– S’assurer, tout au long du projet d’intégration, que le produit respecte toutes les normes et règlementations requises pour l’hydrogène, comme EC79. Plusieurs générations de produits équipés par l’entreprise ont obtenu une RCE (Réception Communautaire Européenne) – la Renault Kangoo ZE H2 par exemple, dans ses variantes 350b et 700b.

– Former les techniciens SAV du constructeur aux opérations nécessaires à l’entretien et à la maintenance du système hydrogène.

– Mettre à disposition des constructeurs une télématique embarquée et une techline – pour que les techniciens d’ateliers établissent des diagnostics à distance sur la partie hydrogène.

LEVIER 4 : un déploiement commercial et un suivi après-vente optimisés

Symbio, acteur majeur de l’écosystème « Mobilité hydrogène » en Europe, accompagne ses clients constructeurs dans le déploiement commercial et le marketing des véhicules transformés.

L’entreprise peut ainsi :
– Assister le constructeur dans la définition marketing du produit avec l’option hydrogène (aide à la rédaction des argumentaires pour différents supports – brochures, sites internet etc.)

– Animer et former la force de vente du constructeur.

– Accompagner les équipes support du constructeur dans la maintenance et la réparation des véhicules déployés.

– Aider et conseiller les flottes professionnelles qui souhaitent mettre en œuvre leurs propres infrastructures de recharge hydrogène, en coopération avec les fabricants de station de remplissage et les fournisseurs d’énergie.

GreenGT : la construction d’une voiture de course zéro émission !

Construire une voiture de course zéro émission, tel est le défi qu’a osé relever Jean-François Weber, fondateur de GreenGT, spécialiste des solutions de propulsion électrique-hydrogène de haute puissance. « La compétition impose de travailler aux limites de la légèreté, de la puissance et de l’autonomie, elle est donc le meilleur vecteur pour démontrer qu’il est possible de se passer des énergies fossiles dans l’automobile », explique ce dernier. Or, en la matière, l’électrique-batterie ne convient pas « il n’est pas adapté aux besoins en forte puissance, lorsque l’on recherche à la fois performance et autonomie ; que cela soit dans la course automobile ou dans le transport de marchandises par exemple », explique l’ingénieur. « La pile à combustible hydrogène, elle, est parfaite ».

 

La rencontre avec les équipes de Symbio a été déterminante pour passer de l’idée à sa concrétisation. « Au-delà de leur expertise sur le cœur de pile et la gestion électronique des stacks, ils nous ont accompagné sur l’ensemble du projet, du design à l’exploitation du véhicule en passant par la coréalisation de la pile », explique Jean-François Weber. La compréhension de nos problématiques a été un facteur clef du succès ». Des innovations sont nées ce cette collaboration – un nouveau circuit d’air par exemple, pour rendre la pile plus compacte. Le résultat final, la GreenGT H2, est le premier prototype hautes performances électrique-hydrogène à avoir bouclé en 2016 un tour du circuit des 24 Heures du Mans. La voiture a couvert à ce jour plus de 12 000 km en essais, sans incident sur son système électrique-hydrogène.

Mieux qu’une prouesse : une promesse pour demain !