element_symbio

NAVIBUS

element_symbio

NAVIBUS : « Jules-Verne 2 »


A Nantes, le Jules Verne 2 powered by Symbio assure quotidiennement la liaison entre les quartiers de Port-Boyer et Petit-Port Facultés, sur les deux bords de l’Erdre, depuis avril 2018 :

 

Première navette fluviale full hydrogène de France avec un permis de navigation, exploitée par la Société d’économie mixte des transports en commun de l’agglomération nantaise (Semitan), elle peut effectuer plus de 250 trajets par jour.

 

Avec ses 60 heures d’autonomie (une semaine de fonctionnement sans ravitaillement) et son temps de recharge de 10 minutes seulement, le Jules Vernes 2, qui a la capacité de transporter jusqu’à 24 personnes et 10 vélos, a remplacé avantageusement « La Mouette », le catamaran à propulsion électrique qui devait, lui, se charger deux fois par jour pour être opérationnel.

Mettre en service un bateau de type catamaran électrique hydrogène pour le transport régulier de passagers supposait de concevoir un système hydrogène :

 

  • Totalement nouveau dans son format : les autorités de règlementation avaient certaines exigences, notamment en termes de redondance des systèmes)
  • Adapté aux besoins énergétiques du véhicule

Symbio a relevé tous ces défis :

 

  • En intégrant un système dont la robustesse et la fiabilité ont été démontrées : H2Motiv S, basé sur une pile de 5 kW – est déjà utilisé dans plus de 250 véhicules utilitaires Renault Kangoo ZE REH2.

 

  • En analysant, via des études, les besoins énergétiques du bateau afin d’y adapter le système hydrogène. Celui développé par Symbio utilise au final 2 piles H2MotivS de 5kW indépendantes, qui fonctionnent en redondance conformément aux exigences des autorités. L’énergie des piles alimentent les moteurs du bateau et rechargent des batteries tampons. A noter que la chaleur résiduelle des piles est utilisée pour tempérer la cabine.

 

  • En optimisant le système au niveau du rendement, du coût d’exploitation et de la durabilité de la solution.

Avec le Jules Vernes 2 propulsé par le système hydrogène Symbio, la Semitan exploite un bateau :

 

  • Qui bénéficie d’une grande autonomie, été comme hiver : le Jules Vernes 2 peut naviguer 60 heures avec un seul plein, soit 7 jours de fonctionnement. Produit de réaction entre l’oxygène et l’hydrogène, la chaleur dégagée par la pile est utilisée pour le confort de la cabine. Ainsi, l’autonomie du bateau est indépendante des conditions climatiques.

 

  • Qui se charge rapidement : 10 minutes suffisent